mercredi 21 juin 2006

Petit bonheur

Il ne faut pas grand chose pour me rendre heureuse. Ça faisait longtemps que j'avais envie de Crocs vert sauge, une couleur plus discrète que mes «bleu océan», mais pas aussi ennuyante que le noir de mes «Professional». Je n'en trouvais pas, mais ce matin, une de mes compagnes d'aquaforme m'a conseillé d'aller voir chez Schreter, rue St-Laurent juste au nord de Marie-Anne. Et voilà, mon voeu est exaucé pour à peine 35 $, taxe incluse.

6 commentaires:

zaz a dit...

Ça fait un moment que le débat me titille, alors avant de lancer les hostilités :) , j'aimerai avoir les arguments pro 'croc'. Et comme tu sembles etre la spécialiste, raconte moi le pourquoi du comment?

Panthère rousse a dit...

Il me semble que j'explique pas mal ici :
http://panthererousse.blogspot.com/2006/03/enfin-des-crocs.html

Panthère rousse a dit...

En fait, pour moi l'argument «pro Crocs», c'est le confort et je me fous pas mal de ce dont ça a l'air. Alors lance les hostilités si tu veux, mais si c'est sur la question esthétique, tu peux t'épargner des efforts, je suis d'accord que c'est pas beau.

Mais en as-tu déjà portés? On dit: «Ne juge pas un homme avant d'avoir marché un mille dans ses souliers». Eh bien, ne juge pas les Crocs avant d'avoir marché quelques jours avec. De préférence dans toutes sortes de conditions, poussière, boue, etc.

Et si tu veux plus d'arguments «pour», va voir les témoignages sur le site de Crocs : http://www.crocs.com/community/testimonials/testimonials.jsp

zaz a dit...

merci pour tes refs. hostilites, c'etait du 3eme degre. Je vais aller a cote du bagel shop essayer les fameux crocs. Ou peut etre essayer un bagel.

Panthère rousse a dit...

Je pense que le bagel risque d'être pas mal moins résistant, surtout quand il pleut. :-) Et le choix de couleurs n'est pas fameux...

Dis donc, Zaz, on est voisines. Je suis allée jeter un coup d'oeil sur ton blogue et j'ai vu une photo d'arc-en-ciel prise de ta fenêtre. Tu habites presque derrière chez moi, à quelques maisons près. Alors si tu achètes des Crocs, avec la boutique sur St-Viateur, on couvre 3 côtés du pâté de maison. Va falloir convaincre quelqu'un de la rue Bernard de s'y mettre. Après, il ne restera qu'à persuader les Hassidiques d'en porter, par exemple au Yom Kippour, quand ils n'ont pas le droit de se vêtir de matières animales et qu'ils arborent des pantoufles et runnings de toutes sortes... Ils pourraient en acheter en gros, des noirs pour les hommes, roses pour les fillettes, etc.

zaz a dit...

"Après, il ne restera qu'à persuader les Hassidiques d'en porter"
hahahaha. Ça c'est du plan marketing. Y a un bon bassin.