vendredi 10 mars 2006

Quebecor encore


Voilà, c'est dans les journaux ce matin : Quebecor supprime 480 emplois à Montréal. L'article est plus intéressant dans la version papier de La Presse, mais l'article de Cyberpresse donne un aperçu. Puisqu'il faut être abonné à La Presse Affaires pour le lire, je le reproduis ci-après pour vous épargner du temps.

C'est le syndicat qui a raison, c'était le plus grand centre d'appels. Lorsque Quebecor dit qu'ils n'ont «recours aux services de Télexperts que dans les périodes de forte demande», eh bien la forte demande ça doit être tout le temps, puisqu'il y a chez Telexperts des quarts de travail de jour et de soir, 7 jours par semaine. Oui, ils ont embauché plein de monde, mais chez Telexperts. C'était en prévision du développement des services de téléphonie. Et pour ce qui est des emplois «temporaires», je ne suis pas sûre que les gens qui les occupaient étaient au courant qu'ils l'étaient.

La vraie raison de ce congédiement, c'est pour se débarasser des syndiqués (qui ne coûtaient pourtant pas bien cher). On ne me fera pas croire que ces services seront assurés à l'interne chez Vidéotron, puisque là aussi c'est syndiqué et que ça coûterait «trop cher». On va mettre sur pied une compagnie quelconque qui va engager du «cheap labor». Si le service se faisait en anglais, peut-être enverrait-on ça en Inde, mais les Indiens risquent d'avoir du mal à imiter l'accent québécois alors on va trouver des Québécois prêts à travailler à un salaire de famine et surtout dans des conditions précaires et des horaires qui changent tout le temps...

Excusez cette montée de lait, mais mon chum faisant partie des gens mis à la porte, ça fait mal...

Quebecor Média supprime 500 emplois

LaPresseAffaires.com et PC
10 mars 2006 - 06h35
Quebecor Média ferme un centre d'appel employant près de 500 personnes, Télexpert. La compagnie invoque des raisons économiques tandis que le syndicat croit à une mesure antisyndicale.


Selon le porte-parole de Quebecor, Luc Lavoie, le centre coûtait trop cher et son principal client, Vidéotron, n'était plus intéressé à faire affaire avec lui.

Vidéotron possède son propre centre d'appels et n'a recours aux services de Télexperts que dans les périodes de forte demande, selon M. Lavoie.

«La réalité est que les centres d'appels de Vidéotron ont engagé 300 personnes de plus au cours des 12 derniers mois et qu'ils sont maintenant près de 1000», a dit M. Lavoie.

Il indique aussi que la moitié des emplois de Télexpert étaient temporaires et que le taux de roulement y était très élevé.

Mais le syndicat des communications, et l'énergie et du papier a une autre version des faits. Il soutient que Télexpert était le seul grand centre d'appel syndiqué de Quebecor Média au Québec, ce que nie l'entreprise.

«Nous nous questionnons sérieusement sur les prétentions de la compagnie parce que concrètement, le travail ne manque pas et les contrats sont là», déplore Michel Ouimet, vice-président du SCEP-Québec.

«Le problème, c'est que Québécor a décidé de transférer de plus en plus le travail vers deux sous-traitants non-syndiqués : Gexel et Synergie», soutient-il.

Télexpert fait des appels pour différents clients dont plusieurs entreprises détenues par l'empire Québécor, dont le Journal de Montréal et Vidéotron.

13 commentaires:

Michel S. a dit...

Vraiment, comme société, on régresse! Un autre exemple où la course aux profits est synonyme de nivellement par le bas.

Panthère rousse a dit...

On en parle maintenant dans le bulletin de nouvelles régional à la Première Chaîne de Radio-Canada :
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2006/03/09/004-Quebecor-fermeTelexperts.shtml

Panthère rousse a dit...

Mon lien était trop long, le revoici, en trois parties :
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/
Economie-Affaires/2006/03/09/004-Quebecor
-fermeTelexperts.shtml

Miss Patata a dit...

Et la population risque d'applaudir le génie de Péladeau, parce qu'il fait bon ces temps-ci de varger sur les syndiqués... Comme s'il s'agissait d'impotents profiteurs... Les gens se félicitent de notre appauvrissement collectif comme s'il s'agissait là d'une gestion viable...

Anonyme a dit...

Je travaillait aux RH pour telexperts à la place dupuis jusqu'en décembre et nous étions en mode embauche massive. Je n'ai occupé ce poste que 2 semaines car j'avais tenté de passer plus haut pour dénoncer la mauvaise gestion alors ils m'ont évidament congédié sous de faux prétextes afin de préserver l'emploi de certains cardres médiocres. Le taux de roulement des agents était totalement anormal et les causes était très évidentes. Tout ceci aurait pu être évité il y a longtemps si la ''clique'' de Mme. Ferlatte n'aurait pas été en poste.

Quand les gens évoque que le syndicat est une des raison qui aurait pu pousser Québecor à prendre cette décision et bien je peux seulement dire qu'avec une équipe de gestion intègre et compétente le syndicat aurait surment eu moins de griefs à émettre.

Quand je parle de l'équipe de gestion je fais référence aux gens de la place Dupuis et pas tous. Car je ne connais pas les gens sur St-Denis.

Je suis triste de voir tous ces gens qui perdent leurs emplois pour des raisons aussi absurdes.

kaotik_life@hotmail.com

Panthère rousse a dit...

Salut l'anonyme. Quand tu dis que «Le taux de roulement des agents était totalement anormal et les causes était très évidentes», tu veux parler de la façon dont les «petits boss» traitent les agents, en les achallant avec leurs «quotas», c'est-à-dire en les poussant à réduire la durée des appels? Je sais que ça stressait pas mal mon copain, qui reçoit régulièrement des compliments des clients, à cause de la qualité du service qu'il donne - il est très patient et essaie vraiment d'aider les clients. Mais ça veut dire qu'il va peut-être moins vite que d'autres, qui essaient de se débarasser du client même si le problème n'est pas vraiment réglé. Depuis l'annonce de la fermeture, mon copain a décidé d'arrêter de se stresser avec ça... Je trouve aussi que l'organisation des calendriers de travail n'est pas fameuse. Annoncer à un employé le 22 décembre qu'il devra travailler le 26, alors qu'il pensait avoir congé, c'est pas très humain...

Anonyme a dit...

J'ai perdu mon emploi recemment moi aussi je travaillais a la place dupuis , jétais une tres bonne employée les clients mappréciaient et je recevais souvent des commentaires positifs de leurs part.Je suis tombée malade et jai du manqué au total 4 journées qui étaient toutes motivées par un certificat médical.Il m'ont mis a la porte en utilisant ce prétexte (absences répétées).La vraie raison est que je n'étais pas encore syndiquée et que j'approchais mes 450 heures donc il se sont évité une employée syndiquée de plus sachant déja qu'il allaient annoncer la fermeture éventuellement.Il est arrivé la meme chose a une de mes amies.Elle a perdu la voix pour cause de laryngite et s'est tout de meme fais mettre a la porte malgré les certificats médicaux!!!Tout pour dire qu'ils essayaient tout simplement de se débarasser de tous les nouveaux employés qui approchais d'être syndiqués pour ne pas avoir a payer de préavis , prétextant toute sorte de raisons sordides!Je suis vraiment outrée de cet agissement inhumain et sans coeur parce que depuis,je n'ai pas réussi a me trouver d'emploi parce qu'ils racontent a qui veut l'entendre que j'étais une mauvaise employée qui n'était pas a son affaire!!!C'est certain que la raison de la fermeture est de faire un coup d'argent parce que Videotron leur donnait 14$/h par employé,par heure alors qu'ils nous payait 10$-11$/h si on compte les 470 employés .... ca en fait de largent !!! Qu'ils n'aillent pas dire qu'ils sont dans le trou!!!

Anonyme a dit...

Je travail moi même présentement chez telexpert a la place dupuis dans le service de marketing .... Depuis presque 4 mois les embauches et mises a pied massives étaient fréquantes. Trois ou quatre formations de 10-15 agents pendant qu'il y avais des périodes de 2-3h sans apppels au services a la clientèle.... un logique ? Puis les congés de noël qui ont été distribuer d'une facon plutot stupide. Si les gens demande pour entré travailler on y allais par ordre d'ancieneté, mais pour combler les trou on y allais aussi par ancieneté, donc les plus anciens se sont toruver a être forcer de travailler mes jour férié pendant que des nouveaux avais congé .... L'atteinte des 450h et du syndicat ont été pour trop d'agent... un rêve innacesible...

Anonyme a dit...

LOL je suis tout a fait daccord sur tout ce qui a été dis ici, jetais au marketing de place dupuis moi aussi
mon nom c Caroline

Anonyme a dit...

Sérieusement tout le monde, arrêtez un peu de pleurer sur votre sort, oui télexperts c de la merde mais ALLLOOOOO!!! voici le coup de pied au cul que vous deviez avoir pour vous trouver une meilleure job. En tout cas c ma façon de penser.

ciao

Panthère rousse a dit...

L'Anonyme,Telexperts c'est peut-être de la merde, mais c'est mieux que rien. Je peux te dire que c'est mieux que chez Webhelp, où mon chum travaillait avant. Et il a fait des centaines de demandes d'emploi sur Jobboom depuis 2 ans, il ne s'est pas arrêté parce qu'il était chez Telexperts. Mais ça n'a rien donné jusqu'ici. Il y a aussi chez Telexperts des gens qui prennent les appels pour le Journal de Montréal. Certains ne sont pas bilingues et vont avoir beaucoup de mal à se replacer quelque part... Ce ne sont pas tous des petits jeunes, non plus, et quand on vieillit, les employeurs sont réticents à vous engager...

Anonyme a dit...

Sans vouloir pousser le couteau trop creux, j'aimerais quand même expliquer mon point, c'est peut-etre différent du côté du soutien technique mais côté SAC et télémarketing, que ce soit à Saint-Denis ou la Place Dupuis nous sommes sous-payés pour le travail que nous effectuons chaque jours, alors que Vidéotron paie ses employés 14.00/ l'heure on est payé 10.32$ et Synergie on environ 12.00$. Télexperts ferme mais ce n'est pas la fin du monde je suis persuadé que toutes les personnes qui ont laissées un commentaire sur ce blog se trouveront un meilleur emploi sous peu qui les traiteras mieux que Télexperts. Si ces dernieres sont trop vielles pour se trouver un nouvel emploi alors faites comme une dame de rétention qui traivaille la depuis 10 ans et retournez au études. Je ne dit pas que je suis a 100% content de la fermeture de Télexperts mais que les opportunités de carrières s'ouvrent à tout le monde.

a+

Panthère rousse a dit...

Retourner aux études à la fin de la cinquantaine, tu crois que ça va donner un emploi? Tu n'as peut-être pas atteint l'âge où on se rend compte qu'on pourrait avoir 3 doctorats et les employeurs préféreront quand même engager un jeune moins compétent...

Et pour quelqu'un de plus jeune qui veut retourner aux études, il faut en avoir les moyens financiers, c'est pas avec les salaires de Telexperts qu'on peut mettre beaucoup d'argent de côté pour vivre le temps des études... :-)

Mais c'est ton opinion, moi je te donne la mienne. Et je suis bien d'accord avec toi que c'est sous-payé.