jeudi 9 mars 2006

Quebecor n'a pas de coeur


Mon chum, qui travaille pour Telexperts, une filiale de Quebecor, a appris aujourd'hui qu'il allait perdre son emploi le 31 juillet, parce que Telexperts ferme.

Bien sûr, Telexperts, ça ne vous dit rien, mais si vous avez le câble et que vous habitez presque n'importe où au Québec, c'est là que travaillent les gens que vous appelez quand vous avez un problème. Telexperts assure le service à la clientèle pour Vidéotron et une bonne partie du soutien technique (le reste étant assuré par Vidéotron à l'interne).

Il s'agit d'une «décision d'affaires», ce qu'on peut traduire par : les employés de Telexperts sont syndiqués, ça coûte trop cher. 14,72$ l'heure pour du soutien technique parfois assez compliqué, ça vous semble cher, à vous? En particulier lorsque l'on ne fait travailler les gens que 30 heures par semaine, ce qui est le cas de mon chum et de beaucoup d'autres? (C'est ce que l'on appelle la flexibilité pour l'employeur...) Les employés du service à la clientèle sont encore moins payés que ça.

Le service technique sera par la suite assuré par ??? On ne sait pas. On a simplement dit aux employés que «Telexperts a perdu le contrat», comme si Telexperts était une entreprise extérieure à Quebecor...

Donc, on suppose qu'une nouvelle compagnie va remonter le service à la clientèle et le soutien technique à partir de zéro. Ça prend plusieurs semaines pour former un employé au soutien technique et des mois pour qu'il ait une expérience qui permette de résoudre rapidement des problèmes parfois fort complexes. Et le service à la clientèle n'est pas évident non plus, il y a des situations compliquées.

Alors si vous songez à passer à Vidéotron pour le câble, l'Internet ou la téléphonie (ce dernier service étant le nouveau «bébé» de Vidéotron, qui essaie de concurrencer Bell sur ce marché), pensez au fait qu'à partir du mois d'août, les gens à qui vous vous adresserez en cas de problèmes n'auront aucune expérience... Et pensez aux quelque 300 employés qui vont se chercher un emploi et qui, s'ils en trouvent un, auront des conditions encore moins avantageuses qu'à l'heure actuelle...

3 commentaires:

JFCoutu a dit...

Je suis tout à fait daccord avec ton commentaire, pour ma part, je fais parti des non 300 mais 450 employés à perdre leur emploi au service de Télexperts Québecor. Et de plus, pour la question de qui aura le contrat, il s'agit du groupe Synergie-Contact, un autre centre d'appel non-syndiqué à quelques coins de rue des bureau de Télexperts. Le lendemain de la parrution aux nouvelles de la fermeture de Télexperts, ils affichaient une journée portes-ouvertes et comme quoi ils ont plus de 350 postes à combler.

Les conditions labas, 1,72$ de moins qu'à l'heure actuelle chez Télexperts, soit 13$ / h, et pas vraiment de sécurité d'emploi, quoi qu'on croyait en avoir une chez Télexperts, mais ils ont bien trouvé le moyen de regler le cas.

Si je peux donner un conseil à ceux qui verront ce message et qui comptent aller travailler chez Synergie-Contact

La meilleure chose que vous pouvez faire, quoi que ca prend des reins assez solide... c'est de vous Syndiquer chez Synergie. Je sais, vous risquez gros, cependant, apres la fermeture de 2 voir peut-être meme 3 centres d'appels qui étaient syndiqués et qui avaient un contrat pour Vidéotron, peut-être que Quebecor finira par accepter que leur sous-traitants aient des conditions de travail équivalentes aux leurs.

Il ne faut pas se leurrer, les conditions de travail chez Videotron sont irréprochable, enfin presque. La gratuité ou un énorme rabais sur tous les services offert par Vidéotron, les assurances collectives, et un bon salaire... enplus du Syndicat.


Sur ce, bonne chance à tous mes collègues de travail, un emploi ca reste assez facille à trouver si vous vous en donnez la peine!


JF Coutu, STC-Telexperts Maisonneuve.

Anonyme a dit...

Joncas (Telexperts dans ses debuts)
est bel et bien fermer du moins pour la parti du service a la clientele et le telemarketing, reste encore soutien technique. J'ai ete parmis les derniers a quitter ce soir. Ce que j'ai compris de mon aventure c'est que ce n'est pas le travail qui fesait que c'etait formidable, c'est l'ambiance unique et les employers tous differents mais tous sympatiques. C'est une grosse perte pour nous tous.

Panthère rousse a dit...

Anonyme a laissé un nouveau commentaire sur votre message « Quebecor n'a pas de coeur » :

En fait Joncas Telexperts est une boîte créée par Peladeau pour contrecarrer la grève des techniciens, le Lock out. Nous avons été utilisés à 200%, la boîte marchait bien. Mais Peladeau n'avait plus besoin de nous alors il l'a fermé pour en créer un eautre...Les amies et amis de Peladeau étaient au courant bien avant et avaient déjà obtenu leur place à Synergie, etc. Peladeau = dollar.
Maintenant, il est au PQ...



Publié par Anonyme sur Chez la panthère rousse le 9/8/14 21:27