lundi 13 mars 2006

Synergie?


Après la convergence, voici la Synergie. Les employés de Telexperts dont je parlais l'autre jour vont peut-être pouvoir récupérer leur travail - en n'étant plus syndiqués et en gagnant moins... Et ça c'est à condition que le nouvel employeur ne décide pas d'exclure les anciens employés, qui pourraient avoir envie de se syndiquer à nouveau.

Alors si ça intéresse quelqu'un, oyez oyez! 350 postes à combler!!!! (Je reproduis les points d'exclamation de l'annonce dans le 24-heures d'aujourd'hui, ils sont pas mal enthousiastes...) Grande journée portes ouvertes chez Synergie-Contact, mardi 14 mars de 11h à 19h, au 1001 Sherbrooke Est, 8e étage (métro Sherbrooke). Il suffit pour les candidats aux postes d'agent de soutien technique :
- d'être bilingue;
- d'être disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24;
- d'avoir de l'expérience en réseautique, Internet, télécommunications;
- d'être prêt à travailler à 13 $ l'heure.

Ils en demandent des compétences, pour du cheap labor...

Pour les candidats aux postes d'agent de service à la clientèle, les exigences sont moins élevées (bilingue et disponible jour-soir-fin de semaine), mais le salaire aussi (12 $).

Et que personne ne s'enthousiasme trop vite, s'ils font comme chez Telexperts, ils auront tendance à faire travailler les gens 30 heures par semaine, ça fait pas un gros salaire...

12 commentaires:

Choubine a dit...

Et c'est légal????

Panthère rousse a dit...

Sûrement, sinon Quebecor ne prendrait sans doute pas le risque de le faire. Quebecor dit : on donnait le contrat de soutien technique et service à la clientèle à Telexperts, mais là ça ne fait plus notre affaire, alors on le donne à Synergie-Contact. Quebecor semble se laver les mains de toute l'affaire, mais Telexperts est une filiale de Quebecor... Est-ce que Synergie-Contact est une filiale de Quebecor? Honnêtement, je ne le sais pas.

En tout cas, il doit y en avoir du monde à cette journée Porte ouvertes, puisque beaucoup d'employés actuels vont aller porter leur CV, en plus des nombreuses personnes qu'une offre d'emploi aussi «généreuse» (en nombre, en tout cas) attirera sûrement. Si vous voyez une queue sur la rue Sherbrooke, vous saurez pourquoi...

Anonyme a dit...

En fait ils ont rappelé personne de chez Telexpert même si on a eu des bons scores au test.

Panthère rousse a dit...

Ils ont peut-être juste pris leur temps. Je viens de recevoir un appel de Synergie-Contact pour mon chum et la fille dit qu'elle a de bonnes nouvelles...

Gargamel a dit...

Quelques commentaires sur ton blog entry en rapport à Telexperts et Synergie. Je ne veux pas prendre le 'bord' d'une partie ou une autre, mais il y a des informations qui semblent te manquer. Premièrement, le salaire de base chez Télexperts pour un agent de service à la clientèle est de 10,72$ de l'heure, versus 12$ chez Synergie. Alors quand tu écris dans ton post 'Les employés de Telexperts dont je parlais l'autre jour vont peut-être pouvoir récupérer leur travail - en n'étant plus syndiqués et en gagnant moins...', toute une information! Si ta définition de cheap labor inclus un salaire de 13$ (ou même 12$) de l'heure, va donc faire un tour dans un McDo ou ben un Walmart pour le fun. Je connais pas tant de places que ca qui sont prêt à donner 12$ de l'heure a quelqu'un qui à un DES sans aucune formation additionnelle. On dirait bien que t'es pas de bonne humeur à propos de la fermeture de Télexperts, mais c'est pas une raison pour publier de la fausse info sur la situation. Et puis, dans tous les cas, Télexperts aurait du être fermé ca fait longtemps vu la situation financière que ca représentait. Finalement je veux mentionner que Synergie a finalement rappeller les bons employés de Télexperts qui avaient appliqué, malgré que presqu'une semaine en retard... Bon et bien merci et bonne soirée!

Anonyme a dit...

Tout a fait d'accord avec Gargamel

Gargamel a dit...

Une sujet que j'ai oublié de d'adresser dans mon commentaire: le syndicat. Sans vouloir paraitre anti-syndicaliste, chex Télexperts le syndicat à été, dans le meilleur des cas, inutile. J'ai travaillé là 9 mois et tout ce que j'ai vu le syndicat faire c'est garder des MAUVAIS agents sur le plancher, ce qui en fin du compte a simplement créer plus de travail pour ceux qui voulaient vraiment travailler. Combien de fois je suis allé voir un sup avec un compte client quasi-saboté par un agent, qui malheureusement est syndicé? Too bad so sad, lui il s'en va pas, il est syndicé. Et finalement, que fait notre merveilleux syndicat quand on perd tous nos emplois? La réponse est tellement pathétique que ca équivaut à se mettre à pleurer. Donc si j'ai l'occassion d'aller chez Synergie, ca va me faire le plus grand plaisir de dire NON à l'idée d'y faire entrer un syndicat, histoire de me donner une chance de performer sans avoir des 'épais' pour me mettre des batons dans les jambes, et des encore plus épais pour les protéger.

Lolipop a dit...

Par où commencer? Une chose en particulier que j'aimerais bien te dire ma chère panthère rousse: Le cheap labor comme tu l'apelles si bien, n'est pas 13$ heure pour un agent bilingue qui doit être disponible 24/7. Le cheap labor est le petit boutonneux à lunettes chez McDonald ou Burger king qui travaille à à peine 8$/h et qui doit ''juggler'' entre le drive through et la caisse lors du rush du midi ou du souper. Premièrement ma chère, nous sommes au Québec, être bilingue est la moindre des chose vivant ici. SPÉCIALEMENT à Montréal qui est une ville principalement anglophone.
Deuxièment, les gens qui décident de travailler pour une compagnie tout en acceptant les conditions et exigences du poste offert n'ont aucune raison de chialer sur ces présentes. Logiquement, c'est eux qui ont choisi cette emploi de plein gré et avec les conditions quelle comportait. Cheap Labor my fucking ass. J'aimerais bien connaître ton salaire et ton occupation d'emploi en comparaison avec celui des gens de synergie ou encore telexperts. J'ai travailler pour telexperts durant 6 mois, et personne n'est aussi bien placé que moi pour dire que le salaire est très bon pour le type de tâches que tu as à accomplir. Convergence convergence... De quoi parles-tu ? Synergie n'appartient même pas à Quebecor. Et en terminant, ta remarque sur le 30 heures/semaine
C'est du plus ridicule!! La plupart des gens qui travaillent dans ce genre d'endroit le font en même temps qu'ils vont aux études, ce qui fait qu'ils sont très heureux de pouvoir avoir un travail de ce type avec la possibilité de ne faire que 30 heures semaine. Si les gens ne sont pas capable de vivre avec un tel salaire, de telle conditions et exigences, bien qu'ils changent de job! Pourquoi esce que les compagnies devraient toujours être là pour tout donner à leurs employés? Il y a quand même une certaine limite. Leur but à eux est de faire des profits, si tu n'as pas encore compris ce principe...Ouff!!!
Anyway. Ton blog: Une vrai petite montée de lait à la québecoise syndicaliste pure. Je vais m'arrêter là même si j'aurais tellement de choses à dire.

Panthère rousse a dit...

Je ne peux pas vous répondre à tous, désolée, mais juste une petite réponse à une question que se pose Lolipop : «J'aimerais bien connaître ton salaire et ton occupation d'emploi en comparaison avec celui des gens de synergie ou encore telexperts.» Tu n'as qu'à lire le «About me» sur la page d'accueil de ce blogue pour savoir ce que je fais : je suis traductrice pigiste. Pour ce qui est de mon salaire, je ne travaille pas tout le temps, puisque je suis pigiste et même pigiste paresseuse, alors je refuse des contrats, mais disons que je gagne entre 2 et 3 fois l'heure ce que gagnent les gens du soutien technique de Telexperts - je suis payée au mot et non à l'heure, donc ce que je gagne de l'heure varie en fonction de la difficulté du texte... et de ma concentration. Je gagne très bien ma vie (j'ai pas des gros besoins, je consomme peu) en travaillant en moyenne moins de la moitié de l'année. Je sais que je suis gâtée. Et je n'ai pas de patron pour m'engueuler, ni de collègues pour me déranger. Je peux travailler en pyjama si je veux et rester 3 jours sans sortir dehors si ça me tente, puisque je travaille chez moi.

D'accord, peut-être que je suis trop vieille (50 ans), mais moi j'ai connu une époque où on ne demandait pas tant de compétences à quelqu'un qu'on payait si peu (par rapport au coup de la vie, en tout cas). Je parle du soutien technique, pas du soutien à la clientèle, parce qu'il faut savoir pas mal de choses assez spécialisées pour le soutien technique.

Toujours est-il que les agents du soutien technique vont baisser de salaire. Mon chum ne doit pas être exceptionnel, quand même, ça ne fait même pas un an qu'il est là, et son salaire va baisser pas mal pour faire exactement la même job, c'est pas normal. Pour les plus jeunes, au cas où vous n'auriez pas travaillé assez longtemps quelque part pour vous en rendre compte, normalement à mesure qu'on prend plus d'expérience dans un travail, le salaire monte.

Mais en tout cas, je trouve que ça a été très mal planifié tout ça, ils ont engagé pas mal de monde dans les derniers mois et là ils ferment. Et une compagnie réouvre tout de suite pour reprendre les mêmes emplois, donc c'est pas parce que le travail manque. Dites ce que vous voulez, mais c'est ce qu'on appelle une manoeuvre pour mettre le syndicat dehors. Tant mieux pour vous si vous préférez ne pas être syndiqués mais tout le monde n'est pas obligé de penser comme vous.

En passant, je pense que je vais lâcher ce sujet, alors peut-être pourrait-on mettre fin à cette discussion. Je vous auggère de continuer, si ça vous tente, sur le blogue d'un employé de Telexperts, Hugo Samson, d'où vous semblez arriver pour la plupart, de toute façon : http://spaces.msn.com/samsonhugohugo1986/blog/cns!D650321D0708D376!181.entry

Moi je suis passée à autre chose, chaussures, voyages, promenades et cie. Merci quand même de votre visite. :-)

P.s. : Hugo, «gueule» ça s'écrit avec deux «u». Ça pourra peut-être te servir, dans un autre emploi, de savoir l'écrire correctement. :-)

Panthère rousse a dit...

Bon, c'est moi qui fait des fautes, maintenant (l'arroseur arrosé...). J'ai parlé ci-dessus de «coup de la vie», mais je voulais dire bien sûr «COÛT de la vie». Bien que la vie nous envoie parfois des coups quelque part...

Hugo Danick Samson a dit...

Merci pour la correction, j'en prends notes pour mon blogue :)

Anonyme a dit...

Chères et chers Lolipop, Gargamels et Anonymous
D’abord excuser mon français approximatif, mais je suis bilingue de l’aut’ bord. (anglo)

Comme dit Lolipop « Par où commencer? »

1) Nous ne sommes pas tous comme vous (jeune, étudiant(e), heureux (se) de travailler à temps partiel, etc). Je travail dans le Soutien technique, j’ai moins de contact avec le SAC mais il y a plusieurs « grandes personnes » (i.e. plus vieux, vieille) pour lesquelles Telexperts QUEBECOR est leur manière de gagner leur vie. Dans l’STC (Soutien technique) l’age moyen est plus avancé et je crois que la majorité écrasante est sur le marché du travail pour de bon. Et beaucoup d’entre nous avons assez d’expérience pour avoir perdu notre naivété – evidement ça reste à venir pour vous. Comme agent STC notre salaire est du « cheap labor ». Je gagne la moitié de ce que j’ai gagné il y a des années. C’est mon choix? Bullshit, les companies ont résussit de réduir les salaires dans l’informatique en générale et il y’en a pas de jobs, c’est pour ça que les centres d’appels (ST)sont bourrés de monde trop qualifié.

2) Il y a des niveaux differents de « cheap labor ». Ne présume pas que tout le monde est dans la même situation que toi (voir #1). Je consider 8$, 10$, 12$ et 15$ de l’heure comme « cheap labor », surtout quand on sait que notre patron facture son « client » le double (c’est vrai, je ne sais pas si c’est le double, mais c’est bien plus que ce que nous sommes payés).

3) Gargamel dit « Et puis, dans tous les cas, Télexperts (QUEBECOR) aurait du être fermé ca fait longtemps vu la situation financière que ca représentait ». Gargamel, est-tu un petit boss envoyé brasser la marde dans la discussion? Si non je m’excuse d’avoir interpreté ta naivété pour la méchanceté. Fait - les boss mentent. Autant que je sache il n’y a aucun employé qui a vue les livres de comptabilité de Telexperts QUEBECOR (même si ils ont enlevé le nom Québecor à l’entré…) Et même si… les transferts comptables entre une filiale et Québecor sont vite faits.

4) Le syndicat… Le syndicat c’est les membres – des fois il faut pousser les dirigeants, au moins il faut leur parler. J’ai de la difficulté avec les membres du syndicat qui font rien, qui attendent que « le syndicat » fait tout à leur place, qui sont trop occupé pour assister aux réunions, mais qui ont toujours le temps de chiâler. Et vous aller avoir l’opportunité de travailler sans syndicat dans vos vies, et de voir comment ça va être juste et équitable!

5) Lolipop dit... « SPÉCIALEMENT à Montréal qui est une ville principalement anglophone. » !!!!!!!!!!!!!! C’est toute une nouvelle ça. Sort de ton trou de temps en temps Lolipop!

Pas-jeune-pas-étudiant