dimanche 7 janvier 2007

De la lumière au cœur de l'hiver

En novembre, j'ai acheté une lampe de luminothérapie, la Litebook. Cette lampe est conçue principalement pour les gens qui souffrent de dépression saisonnière, ce qui n'est pas tout à fait mon cas, bien que je sois assez affectée par le manque de lumière du jour l'hiver.

David Servan-Schreiber mentionne la Litebook sur son site, où l'on peut consulter un document sur les recherches effectuées sur les effets de cette lampe :

«La recherche récente a prouvé que la mélatonine (une hormone sécrétée en grande quantité par la glande pinéale pendant les heures d’obscurité) peut modifier le rythme de l’horloge interne, et que c’est la partie bleue du spectre de lumière qui influence le taux de la mélatonine (ce n’est donc pas la quantité de Lux perçue qui est efficace, contrairement à ce que l’on a longtemps cru). Le Litebook est le seul appareil de traitement par lumière vive dont la lumière émise soit concentrée sur le bleu.»

Lorsqu'on l'achète du distributeur québécois, la Litebook Elite coûte 200$CAN pour les clients au Canada (expédition comprise). Elle fonctionne aussi bien sur le 220 que le 110 volts et la trousse inclut des adapteurs pour tous les genres de prises. On explique ici comment ça marche.

Sur le site général de Litebook (en anglais), il y a un lien vers un vidéo explicatif de 4 minutes, intitulé The Litebook Benefits Video, où l'on voit notamment Larry Pederson, le fondateur de la compagnie, qui souffre lui-même de dépression saisonnière. Aussi divers reportages et entrevues, ainsi que des questions et réponses.

Le site de la «Society for Light Treatment and Biological Rhythms» a une section de questions et réponses sur la dépression saisonnière (SAD en anglais, pour «seasonal affective disorder) et la luminothérapie (en anglais). Ils ont tenu un congrès à Québec en juillet 2006.

Il existe aussi un forum (en anglais) où le modérateur de la compagnie Litebook répond aux questions. On y trouve plein de témoignages d'utilisateurs. Le service après-vente a l'air excellent.

J'ai trouvé l'histoire du développement de cette lampe sur un site du gouvernement fédéral, comme exemple des efforts qu'il faut pour développer un produit. Très intéressant. (Dans mes recherches via Google, je suis même tombée sur un jugement et j'ai compris qu'une compagnie américaine qui vendait déjà des lampes de luminothérapie «classiques» a copié la Litebook – l'ancien modèle , plus carré – en la modifiant à peine et Litebook les a poursuivis.)

Puisque ces lampes sont assez chères (mais les prix baissent à mesure que la production augmente), ce serait bien qu'elles soient disponibles dans des endroits publics, CLSC, etc. pour que plusieurs personnes puissent profiter de la même lampe. Le traitement recommandé en général est de 15 à 30 minutes chaque jour. Le problème, c'est qu'on est supposé l'utiliser le plus tôt possible après le lever, alors c'est un peu plus compliqué quand on ne l'a pas chez soi. Il me semble que j'ai déjà entendu parler de quelqu'un qui voulait en mettre dans un café pour que les gens viennent faire leur petite séance de luminothérapie en prenant leur café matinal.

J'utilise ma lampe 15 minutes chaque matin, en déjeûnant. Il me semble que ça marche, je me sens cet hiver de bien meilleure humeur que d'habitude en cette saison. Le fabricant rembourse la lampe si on la retourne dans les 60 jours suivant l'achat, donc on ne court pas un gros risque en la commandant. Si ça ne marche pas, ça ne coûte que les frais de poste pour la renvoyer (et c'est assez léger et tout petit, du même format qu'un lecteur de CD portatif).

D'après la documentation que j'ai lue, en plus du traitement de la dépression saisonnière (ou simplement de la déprime à cause du manque de lumière), la Litebook peut être utilisée pour les personnes qui alternent entre travail de jour et de nuit, les personnes âgées qui s'endorment trop tôt, les gens qui veulent réduire les effets du décalage horaire lorsqu'ils voyagent.

Mise à jour 15 février : J'ai eu des problèmes avec la Litebook, je suis rendue à ma troisième! Mais le service à la clientèle de Litebook et du distributeur québécois, Orientations Nova, est super-efficace. Plus de détails sur la saga ici (en anglais, désolée), mes messages sont écrits sous le nom de granderousse. Vous trouverez également là une explication du problème par le PDG de Litebook. J'espère que ma troisième lampe sera la bonne, mais je n'ai jamais vu un service aussi extraordinaire. On m'envoie la nouvelle lampe très vite (en moins de 26 heures, cette fois-ci), avec une étiquette que je n'ai qu'à coller sur la boîte pour renvoyer la lampe défectueuse. J'appelle UPS, ils viennent chercher ça et voilà. La lampe est très efficace, mais la fabrication a connu quelques problèmes. Je conseillerais donc à tout le monde d'acheter directement de Litebook ou de Orientations Nova. Ils sont très fiables et c'est bien la premère fois que je vois un appareil remplacé avant que le marchand ait vu l'appareil défectueux. Si vous achetez dans un magasin, assurez-vous que vous n'avez qu'à rapporter la lampe pour la faire remplacer tant que la garantie (2 ans) n'est pas expirée.

2 commentaires:

Geoffroy Barre a dit...

Bonjour,

Je réagis un peu tard à votre article sur le Litebook, mais l'histoire du changement de l'appareil à répétition m'a fait réagir... Nous vendons nous aussi ce produit, et aucun problème de retour ne nous a été signalé. A croire qu'un lot a été sérieusement touché.

Cordialement

Panthère rousse a dit...

Je n'ai eu aucun problème avec ma Litebook depuis et je l'apprécie toujours autant. Le problème était en partie (pour une des lampes en tout cas) de ma faute (ou de celle du mode d'emploi), je n'avais pas compris qu'il était important de ne pas laisser la pile se décharger complètement. Je charge maintenant ma lampe tous les jours, après utilisation (en fait, je pourrais simplement la laisser branchée en permanence) et tout est OK.