samedi 15 septembre 2007

Tara Road

Ben oui, encore un Maeve Binchy. En fait, je vais même vous parler d'un autre dans quelques instants.

Tara Road (Sur la route de Tara) : encore un livre que j'ai lu pas mal vite et qui m'a tenue éveillée tard. Lorsque je l'ai fini, d'ailleurs, c'était à 7h30 du matin, après une nuit de lecture, alors que j'étais supposée travailler à ma traduction le jour en question...

Voici le résumé que donne Amazon France :

« Elles ne se sont jamais rencontrées. Elles n'ont pratiquement rien en commun. Leurs existences vont pourtant se trouver inextricablement liées. Difficile d'imaginer vies plus différentes que celles de Ria Lynch et de Marilyn Vine. Femme au foyer, Ria habite une somptueuse résidence dans Tara Road, l'une des plus belles rues de Dublin. Marilyn, elle, demeure dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre et se consacre assidûment à sa carrière. Elle est aussi réservée et distante que Ria est expansive et chaleureuse. Or, un jour, le hasard va rapprocher ces deux femmes. A la suite d'un coup de téléphone, elles décident d'échanger leurs maisons l'espace d'un été. Ria s'envole pour l'Amérique dans l'espoir que ce changement de décor lui donnera le courage de résoudre la crise qui menace de détruire sa vie. Marilyn, de son côté, se rend en Irlande afin de tenter de surmonter la tragédie qui vient de la frapper et qu'elle s'efforce de dissimuler. Elles connaîtront toutes deux un été déroutant, tumultueux et magique, après lequel rien ne sera jamais plus comme avant. »

Marilyn n'apparaît qu'assez tard dans le livre. Le personnage principal est indéniablement Ria, la femme irlandaise. Tous les personnages sont intéressants, surtout les femmes.

3 commentaires:

Jean a dit...

Je lis presentement Tara Road et je dois dire que maintenant, au moment ou les deux femmes se contactent, le livre devient vraiment interessant. J'ai hate de finir ma journee au boulot pour y retourner!

Panthère rousse a dit...

Bon, j'en ai contaminé d'autres... :-) Au moins toi tu lis pas PENDANT ta journée de boulot. Moi, travailleuse autonome à la maison, j'ai beaucoup de mal à ne pas laisser la lecture empiéter sur mes journées de travail!

eva a dit...

je viens de finir le livre à l'instant et même si j'étais un peu reticente au début je l'ai toruvé finalement très plaisant, si bien que je regrette qu'une suite ne soit pas disponible...SNIF... C'est d'ailleurs en chechant une éventuelle suite que je suis tombé sur cette page et je tiens à préciser que j'ai lu les 50 dernières pages pendant ma matinée de travil donc il ne faut pas se sentir seule, surtout que moi je ne travaille pas chez moi...Mais il n'y avait pas de boulot alors...